Construire une industrie tournée vers l’avenir

C’est possible de fabriquer des produits en Scandinavie tout en étant rentable. C’est possible de faire croître une entreprise tout en gardant une optique de développement durable à long terme. C’est possible d’auto-générer suffisamment d’énergie solaire pour alimenter l’ensemble des activités. C’est possible de s’affranchir de matériaux nocifs pour l’environnement.

« Tout est possible quand on est Dieu ou mécanicien. » C’est en suivant cette devise que Johannes Vestre a créé son petit atelier dans la ville de Haugesund en Norvège, en 1949. Sept décennies ont passé, toutes nos usines sont toujours situées en Norvège ou en Suède et nos objectifs sont plus ambitieux que jamais.

Matériaux et production

Nous utilisons des matériaux locaux pour fabriquer nos produits. D’une part pour des raisons environnementales et d’autre part pour en assurer la qualité. Le pin scandinave est plus solide et plus adapté au mobilier extérieur que le bois issu de climats plus chauds. L’acier nordique est produit avec 30 % d’émissions en moins que la moyenne, comparé à l’acier d’autres pays.

Acier et un aluminium nordiques de haute qualité

Vestre utilise un acier et un aluminium nordiques de haute qualité, le plus local possible. L’industrie mondiale de l’acier est responsable de 7 % des émissions de gaz à effet de serre mondiales. Les émissions de gaz à effet de serre issues de la production d’acier des pays nordiques sont inférieures de 30 % à la moyenne.

Acier nordique et aluminium de haute qualité

Vestre utilise un acier et un aluminium nordiques de haute qualité, dont la provenance est la plus locale possible. L’industrie mondiale de l’acier est responsable de 7 % des émissions de gaz à effet de serre dans le monde. Les émissions de gaz à effet de serre issues de la production d’acier des pays nordiques sont inférieures de 30 % à la moyenne. Ceci est possible grâce à des installations de production modernes et à l'utilisation d’une part importante d’énergie renouvelable dans le cycle de production. Les meubles de Vestre ont une structure solide qui résiste à une usure importante et à une utilisation pendant de nombreuses années. L’acier que nous utilisons a une épaisseur comprise entre 3 et 16 mm (1/8e et 5/8e de pouce). Les plaques d’acier et les tuyaux sont coupés à l’aide de machines laser modernes, de haute précision, qui réduisent au maximum l’utilisation de ressources. Les opérations de soudure sont effectuées manuellement et à l’aide de robots automatiques. Tous les composants sont traités et montés en vue d’obtenir une résistance et une durabilité optimales.

Bois durable

Les meubles de Vestre sont fournis en pin de haute qualité certifié PEFC de Norvège et de Suède (Pinus sylvestris).

Bois durable

Les meubles de Vestre sont fournis en pin de haute qualité certifié PEFC, provenant de Norvège et de Suède (Pinus sylvestris). En raison du climat froid, les arbres poussent lentement et ne sont abattus qu’à l’âge de 80 à 120 ans. Cela signifie que le pin scandinave est plus dur et mieux adapté aux meubles d’extérieur que le pin de pays plus chauds, qui pousse normalement 3 à 5 fois plus vite. Le pin scandinave a une dureté de 2 à 2,5 sur l’échelle de Brinell. La sylviculture scandinave est l’une des plus durables au monde. L’abattage de forêts primaires est interdit. Grâce à cela, la production de bois en Scandinavie a doublé au cours des 100 dernières années, avec une augmentation annuelle des réserves de 10 %. Le bois de Vestre est imprégné d’huile de lin naturelle, qui apporte une protection durable contre la putréfaction et qui ne nécessite pratiquement aucun entretien. Après une période en plein air, la surface prend une patine grise.

La galvanisation à chaud

Toutes les pièces en acier sont galvanisées à chaud dans un bain de zinc liquide à 450°. Vestre utilise du zinc norvégien d'une pureté de 98,98 %. Grâce à ce traitement, on obtient un alliage qui protège contre la rouille et permet aux produits de rester dehors pendant plusieurs décennies. Le processus s'effectue en respectant des exigences environnementales sévères, conformément à la norme ISO 1461.

Évier auto-guérisseur standard de Vestre

Si la surface est endommagée, les produits trempés à chaud se réparent en rétrécissant le zinc et en formant un nouveau revêtement dans la zone endommagée. C'est ce qu'on appelle la protection cathodique.

Norme internationale, acier laqué

Lorsque la surface laquée est endommagée, l'acier rouille et la rouille se répand sous la laque. Ensuite, des bulles que vous voyez souvent sur des voitures plus anciennes vont apparaître et éventuellement éclater pour que la rouille devienne visible.

Galvanisation à chaud

Tous les composants en acier utilisés par Vestre sont galvanisés à chaud dans un bain de zinc liquide à 450 C / 840 °F. Ce bain est uniquement chauffé par des énergies renouvelables, ce qui signifie qu’il n’y a aucune émission de gaz à effet de serre nocifs. Ce processus donne un alliage inoxydable (80 à 120 μ) qui permet aux produits de Vestre de rester en plein air pendant plusieurs dizaines d’années. Environ 2 à 4 μ de l’alliage est perdu la première année du fait de l’utilisation et des effets du climat, puis 1 à 2 μ par an. Ceci garantit une durée de vie d’au moins 30 à 40 ans en extérieur. L’acier revêtu de vernis en poudre après la galvanisation à chaud a une durée de vie encore plus longue puisque le vernis en poudre protège le zinc. En cas de dommage sur la surface, les produits galvanisés à chaud se réparent eux-mêmes parce que le zinc se rétracte et forme un nouveau revêtement sur la zone endommagée. C’est ce qu'on appelle la protection cathodique. La galvanisation à chaud est une méthode brevetée par l’ingénieur français Sorel en 1837. Elle est aujourd'hui réalisée conformément aux exigences environnementales sévères de la norme ISO 1461. Le zinc (Zn) est un matériau de construction renouvelable important qui existe naturellement dans la roche, l’eau et les êtres humains.

Revêtement en poudre

Le processus de revêtement en poudre a été conçu pour répondre aux exigences sévères de l’industrie offshore norvégienne. La surface doit être d’une qualité très élevée, et en même temps satisfaire à la classe de corrosion C5-M (EN ISO 12944).

Vestre propose plus de 200 couleurs RAL standard classiques sans coûts supplémentaires.

Revêtement en poudre

Avant l’application de vernis à poudre sur les produits de Vestre, ceux-ci font l’objet d’un nettoyage et d’un pré-traitement importants, en plusieurs phases. Ce processus se déroule dans plusieurs cuves d’immersion qui se composent de produit de dégraissage, d’eau purifiée et d’activateurs. Le vernis en poudre, dépourvu de solvants, est appliqué de manière électrostatique à l’aide de buses sophistiquées. La poudre est ensuite fondue dans un four de durcissement automatique qui donne au produit son aspect final. Ce processus a été développé pour l’industrie offshore norvégienne afin de donner un fini de très haute qualité répondant aux exigences sévères pour la classe de corrosion C5 (zones côtières à salinité élevée).

LT = Durée de vie en années
LZn = Durée de vie estimée du zingage exposé à l’environnement en question
LM = Durée de vie estimée du revêtement de vernis exposé à l’environnement en question, s’il est appliqué directement sur l’acier

K = facteur de synergie dépendant de l’environnement, qui peut être établi à:
1.5
: pour une exposition à la classe environnementale C5
1.6 – 2.0
: pour une exposition à la classe environnementale C3 – C4
2.1 – 2.3
: pour une exposition à la classe environnementale C2

Exemple : une surface de produit traitée par la technologie Duplex de Vestre et exposée à la classe environnementale C5 aura une durée de vie de plus de 80 ans* : * (=1,5*(40 ans + 15 ans)

Le traitement de surface unique de Vestre se compose de zinc humide et de revêtement en poudre. Ce processus assure une durée de vie considérablement plus longue que celle obtenue par des systèmes séparés.

La durée de vie peut être calculée à l’aide de la formule suivante :

LT = K(LZN + LM)

Classe de corrosion
(EN ISO 12944)
Exemples
C1 Bâtiments chauffés
C2 Zones de plein air dans des régions intérieures ou entrepôts où une condensation est possible
C3 Zones de plein air dans des régions côtières à faible salinité ou locaux dans des installations de production à niveaux d’humidité élevés
C4 Zones de plein air dans des régions côtières à salinité modérée ou dans des piscines couvertes
C5–I Zones de plein air dans des régions côtières à salinité élevée
C5-M
(norme Vestre)
Zones de plein air dans des régions côtières à salinité élevée, niveaux d’humidité élevés et corrosion atmosphérique agressive

Montage et contrôle qualité

Les meubles de Vestre sont livrés presque entièrement montés par l’usine.

Seuls des vis et éléments de fixation en acier inoxydable ou résistant aux acides sont utilisés. Le montage s’effectue manuellement ou à l’aide de robots. Avant l’emballage et le transport, il est procédé à un contrôle qualité minutieux afin de garantir que les produits répondent à nos exigences sévères en matière de travail artisanal et de finition.

Environnement et durabilité

Vestre entend mettre en place des transports internes sans émissions d’ici 2020. Nous avons déjà mis en œuvre la dernière génération de biodiesel, et nous passerons ensuite à l’électricité. Vestre est l’une des première sociétés en Norvège à avoir passé commande de Tesla Semi, d’une autonomie de 800 km.

Nous exigeons une énergie 100 % renouvelable dans toute notre chaîne d’approvisionnement, et nous serons autosuffisants en énergie d’ici 2025. Rien qu’en 2018, nous avons installé 600 panneaux solaires sur les toits de nos usines, et nous serons progressivement à même de fournir une énergie excédentaire au réseau d'électricité.

Il y a huit ans, nous sommes devenus le premier producteur de meubles extérieurs climatiquement neutres au monde, et nous nous sommes fixé pour objectif zéro émission de gaz à effet de serre. De 2014 à 2016, nous avons réduit les émissions de CO² par rapport à la valeur de la production de près de 40 %. Néanmoins, nous émettons toujours autant de gaz à effet de serre que 2 500 voitures par an. Nous compensons cela en finançant la conservation de la forêt tropicale humide en Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Télécharger le certificat climatique

Nous œuvrons pour un développement industriel à long terme par l’intermédiaire d’un projet destiné à créer des chaînes de valeur pour la collecte et le recyclage du plastique en mer. Ceci, nous le faisons en coopération avec Fjordfiesta et Ope.

Production d'électricité totale

125 823 940 Wh

Puissance maintenant

0 Wh

Production aujourd’hui

0 Wh

Nous exigeons une énergie 100 % renouvelable dans toute notre chaîne d’approvisionnement, et nous serons autosuffisants en énergie d’ici 2025. Rien qu’en 2018, nous avons installé 600 de panneaux solaires sur les toits de nos usines, et nous serons progressivement à même de fournir une énergie excédentaire au réseau d'électricité.